Politique

La science est-elle scientifique ?

On entend beaucoup ces temps-ci d’argumentaires concernant la nécessité de rendre  à la science toute sa place, que ce soit dans des « formations à l’esprit critique » ou dans des groupes de zététique. L’intention est louable, mais je crois que l’on ne pourra pas faire cela en invoquant la « rationalité » comme si cela voulait dire quelque chose de bien clair ; et on ne le fera pas non plus en figeant « la » méthode scientifique comme s’il n’y en avait qu’une.

(suite…)

Publicités

Être contre la PMA, la GPA pour de bonnes raisons ?

Le figaro a publié une tribune de Jean-Mathias Sargologos, Sébastien de Crèvecoeur et Jacques Duffourg-Müller, intitulée «En tant qu’homosexuels, il est de notre devoir de prendre position contre la PMA et la GPA». Je crois qu’elle a le mérite d’être argumentée et de présenter une option possible par rapport à la GPA et la PMA. Cependant, elle repose (comme toute prise de parole, là n’est pas la question) sur un certain nombre de présupposés que j’avais bien envie de mettre au jour.

(suite…)

Des sciences sociales pour faire de la biologie…

J’aimerais dans ce billet m’affronter à l’idée qu’il y aurait des choses « naturelles » dans les organisations sociales humaines. Plus précisément, j’aimerais montrer ce qu’a de problématique l’expression « la domination masculine est naturelle » ou « universelle ». Même si c’était le cas, elle laisse à penser que ce serait un phénomène nécessaire. Or, s’il se peut que les conditions pour qu’elle disparaisse ne soient jamais réunies (soit qu’elles soient impossibles soient qu’on n’arrive pas à les mettre en œuvre), l’assomption en est faite sans qu’on ait bien en tête ce qu’elle implique.
(suite…)

La cuistrerie de Peggy Sastre

Un père et son fils ont un terrible accident de voiture. Le premier meurt sur le coup tandis que le second est entre la vie et la mort. À l’hôpital, on court chercher le médecin urgentiste. Celui-ci, déjà bien occupé, se retourne aux cris de « docteur ! Docteur ! ». Mais ayant vu la victime, horrifié, il est obligé de dire : « je ne peux pas l’opérer, c’est mon fils ».

Comment est-ce possible ?

(suite…)

Le présent est certain, qu’en est-il de demain ?

Résultat de recherche d'images pour "Louis XIV"

En ces temps « jupitériens », il faudrait rappeler que la roche tarpéienne n’est pas loin du Capitole. Cependant, on tombe toujours plus facilement quand on y est aidé. Or, c’est cette possibilité de se faire bousculer que M. Macron refuse. C’est normal me direz-vous ? Pas sûr…

(suite…)

In cauda venenum

Résultat de recherche d'images pour "scorpion dessin"

En fermant un oeil et en tournant la tête, on voit la rose du PS. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Je suis un peu sidéré par le ressentiment qui s’exprime en cette fin de campagne. Mais entre tous les poignards qui sortent des ombres, il y a d’abord et entre toute la salve in extremis du PS et officielle contre JLM (à trois heures de la clôture de la campagne). Ce n’est pas grave, vous me direz, mais cela est particulièrement indicatif, je crois, de ce qu’est ce parti profondément dangereux. Je vais donc répondre à ce communiqué paragraphe par paragraphe. Au départ, je voulais répondre aussi à des posts facebook qui puent le ressentiment et qui traitent les insoumis de bobos dangereux blabla – alors que le type qui dit ça vote Hamon qui est le seul dont on peut dire avec certitude qu’il n’aura pas de majorité donc les mains pures certes, mais pas de mains – mais bref, tant pis. Si ça me démange, je referai un post. Alors allons-y pour le purgatif (je ne vais pas dire « la purge » puisque tout ce que vous direz sera retenu contre vous).

(suite…)