démocratie

Le présent est certain, qu’en est-il de demain ?

Résultat de recherche d'images pour "Louis XIV"

En ces temps « jupitériens », il faudrait rappeler que la roche tarpéienne n’est pas loin du Capitole. Cependant, on tombe toujours plus facilement quand on y est aidé. Or, c’est cette possibilité de se faire bousculer que M. Macron refuse. C’est normal me direz-vous ? Pas sûr…

(suite…)

Publicités

Pour qui voter ? La réponse va vous étonner

Résultat de recherche d'images pour

Conscient de la portée de notre influence, nos quelques millions de lecteurs étant régulièrement subjugués par la force de notre argumentaire, ce que nous nous apprêtons à faire est décisif pour l’élection : ce soir, se clôturera la campagne officielle et c’est pourquoi, n’y tenant plus, nos lecteurs nous ont supplié de nous prononcer. Considérant la gravité de la situation, nous avons accepté.

(suite…)

La vérité selon les journalistes

Résultat de recherche d'images

Souvent, dans le monde médiatico-médiatique, les incompatibilités sont de personnes. C’est un tel qui ne peut pas s’entendre avec un autre, c’est machin qui ne peut pas voir truc, ou alors c’est X qui a la fierté mal placé. Cette façon pour les journalistes (et en particulier les éditorialistes) de décrire le monde politique est un moyen pour eux de garder la main mise sur l’interprétation qu’il faut faire de la vie politique.

(suite…)

Cela nous concerne

anders-hiroshima-est-partout

Un autre argument pour la démocratie…

Je lisais tout à l’heure les « commandements de l’âge atomique » qui se trouvent dans le livre de Günther Anders Hiroshima est partout, et j’ai été frappé par la force de certaines remarques et analyses. J’aimerais développer ici un autre argument sur la nécessité d’élargir l’extension de la démocratie.

(suite…)

Ce que pourrait être une démocratie (1/2)

Sergent du Jeu de Paume - David.jpg

Le Serment du Jeu de Paume, David, autour de 1790

« Notre système, pour perfectible qu’il puisse être, oblige également d’au moins faire semblant de s’occuper des catégories les plus marginales de la population, du moins si elles représentent un électorat substantiel (voilà pour les plus cyniques d’entre-nous).

Toutefois, il est maculé par un certain nombre de défauts qui lui sont inhérents et pour lesquels je ne vois pas de solutions possibles en tout cas si on reste dans le modèle d’un gouvernement représentatif traditionnel.

C’est pourquoi je vais examiner une autre voie, celle du tirage au sort. »

(suite…)